Creadrene

Creadrene : La formulation absolue de la créatine !

 

Creadrene peut augmenter considérablement la masse corporelle totale et la masse musculaire davantage que l’haltérophilie seule. Creadrene aide à accroître la masse musculaire, la force et la récupération après une fatigue musculaire.

Des athlètes ont rendu compte d’une augmentation de l’hydratation intramusculaire (plus grandes pompes durant l’entraînement). Une étude récente montre également que la supplémentation en créatine peut accroître votre métabolisme au repos (RMR). Cela signifie que vous pouvez brûler des graisses plus rapidement que la normale…même au repos.

Creadrene joue un rôle clé dans la restitution des réserves d’énergie anaérobie. Quatre-vingt-quinze pour cent de la créatine répartie dans le corps est stockée dans les muscles du squelette. L’énergie nécessaire à la contraction musculaire provient de l’adénosine triphosphate. Après que l’ATP a été consommée, elle doit être régénérée à partir de la phosphocréatine emmagasinée dans le corps durant l’exercice bref et intense. La créatine doit être disponible afin de réapprovisionner les réserves de phosphocréatine.

Creadrene
Il est par conséquent évident que la supplémentation en créatine peut aider à reconstituer et à augmenter les réserves de phosphocréatine afin de repousser l’arrivée de la fatigue durant l’effort intense autant que de réduire le délai de récupération entre les efforts maximaux fournis lors des exercices.

Quels sont les avantages de Creadrene ?

Creadrene  contient l’équivalent d’1 dose de poudre de créatine dans seulement 3 comprimés pratiques de 3 sources différentes de créatine…

1. CRÉATINE MONOHYDRATE
2. CRÉATINE PYRUVATE
3. CRÉATINE PHOSPHATE

Désormais, vous pouvez éviter les contrariétés liées au mélange de poudres tout en conservant encore les mêmes avantages importants !

• Masse musculaire accrue
• Fatigue réduite
• Temps de récupération réduit
• Performance accrue
• Volume des cellules musculaires accru
• Énergie musculaire accrue
• Force musculaire accrue
• Endurance musculaire accrue
• Récupération améliorée

Comment utiliser Creadrene ?

Creadrene peut augmenter considérablement la masse corporelle totale et la masse musculaire davantage que l’haltérophilie seule. Creadrene aide à accroître la masse musculaire, la force et la récupération après une fatigue musculaire.

Ou acheter Creadrene ?

Xtremdiet veille à vous offrir les prix les plus compétitifs possibles et a toujours eu l’ambition d’être proche de ses clients, en veillant à ce que chaque client ait une réponse à sa question le plus rapidement possible. C’est pourquoi vous y trouverez Creadrene au meilleur prix du web soit 49,90 euros les 90 Gélules.Creadrene

Quelle est la composition de Creadrene ?

Creadrene présente une formule triphase unique :

1. La créatine monohydrate est produite naturellement par le corps et est essentielle dans la production d’adénosine triphosphate (ATP). L’ATP est utilisée par la fibre musculaire pendant l’effort physique. Lorsque les niveaux d’ATP sont bas, les muscles se fatiguent et les taux d’acide lactique augmentent. Effectuer un apport de créatine monohydrate au corps aide à saturer le tissu musculaire en réserves de créatine, permettant ainsi une augmentation de la résistance et une diminution du temps de récupération. Une supplémentation à l’aide de Creadrene a montré des taux accrus de phosphocréatine dans les muscles, le composé utilisé par le corps pour reconstituer l’énergie consommée lors d’un exercice de forte intensité. Un grand nombre d’études ont eu pour objet d’établir la relation entre la supplémentation en créatine et la performance suivante lors de l’exercice et plusieurs d’entre elles ont démontré un impact positif sur la performance lors d’épreuves nécessitant une force explosive, telles que le sprint.2. La créatine pyruvate fournit une forme de créatine qui est liée à l’acide pyruvique. Une fois ingéré, l’acide chlorhydrique de l’estomac décompose la créatine et l’acide pyruvique dans leur forme ionique, ce qui permet à chaque composant d’être immédiatement absorbé dans le flux sanguin. Comme la forme ionique de la créatine ne doit pas être traitée par le foie, de très faibles quantités de créatine pyruvate peuvent procurer les mêmes avantages que 5 à 6 prises de créatine monohydrate!La créatine pyruvate est une combinaison de créatine et de pyruvate, tous deux étant d’impressionnants producteurs ergogéniques (énergie) fortement vantés pour le développement musculaire et la diminution du taux de graisses corporelles qu’ils engendrent. Les effets d’amélioration de performance de la créatine monohydrate et pyruvate sont combinés pour la première fois dans cette formule nutritionnelle unique conçue pour stimuler l’énergie et l’endurance. La créatine régénère l’énergie primaire et la met directement à disposition des muscles impliqués lors de contractions brèves et intenses. La créatine sert également de tampon reculant le moment à partir duquel l’acide lactique provoque la fatigue et le malaise musculaire. L’augmentation du taux de créatine apporte de l’énergie aux muscles pour une endurance prolongée et un résultat de travail optimal lors d’activités telles que l’haltérophilie et le sprint. Le pyruvate stimule l’extraction de glucose du sang pour le transférer au muscle pendant l’exercice et au repos, procurant au muscle un contenu carbohydraté essentiel pour une plus grande endurance. Lors d’études cliniques, le pyruvate eut pour effet de réduire la fixation de graisses dans le corps sans réduire le taux de protéines musculaires, un facteur important dans l’accroissement de la masse musculaire mince. La supplémentation en créatine pyruvate procure un soutien nutritionnel complémentaire afin d’optimiser la performance musculaire et l’endurance durant les programmes d’exercices de haute intensité.

La créatine pyruvate est 10 fois plus soluble que la créatine ou le pyruvate séparément et elle est également davantage biodisponible si bien qu’il en faut moins pour réaliser un même effort. De plus, des doses importantes ne sont pas nécessaires. Le pyruvate « stabilisé et amélioré » de ce produit est aussi davantage biodisponible, ce qui signifie que de grandes quantités de minéraux (calcium, sodium, potassium, etc.) ne sont pas ingérées avec le pyruvate. Cela diminue la possibilité de réactions contraires liées à d’importantes quantités de minéraux, par ex. la rétention d’eau. Pour simplifier, la créatine pyruvate est une forme plus forte, plus puissante et plus sûre de créatine et de pyruvate.

3. La créatine phosphate est l’élément qui reconstitue directement les réserves d’ATP. L’ATP procure l’énergie en libérant l’une de ses molécules de phosphate et en se convertissant de ce fait en ADP. Lorsque cela se produit, la créatine revient à disposition, restituant à l’ADP une molécule de phosphate pour recréer de l’ATP.

Les cellules musculaires utilisent la créatine avant tout pour former de la créatine phosphate, un produit chimique à indice d’octane élevé qui fournit l’énergie nécessaire aux efforts brefs et rapides. La créatine phosphate réalise cette fonction en faisant passer son phosphate à une substance appelée ADP. Cela crée de l’ATP qui apporte l’énergie dont ont besoin les cellules musculaires pour tout type de tâche

En plus de l’apport d’énergie, la créatine phosphate agit comme ‘tampon’ qui aide à freiner les poussées acides dans les muscles et le sang durant l’exercice. La créatine phosphate transporte également de l’énergie de l’endroit de la cellule musculaire où elle est produite à l’endroit où elle est finalement consommée pour raccourcir le muscle. Ce processus de transport d’énergie est absolument essentiel au fonctionnement normal du muscle durant l’exercice.

Le sodium phosphate semble augmenter les taux de 2,3-DPG dans les globules rouges, facilitant donc à ces cellules la libération d’oxygène au profit des muscles (c’est probablement la raison pour laquelle la supplémentation en phosphate a été aussi souvent associée à des capacités aérobies maximales plus élevées). L’oxygène est alors utilisé pour générer de l’énergie et l’énergie est transportée par la créatine à l’endroit requis dans les muscles. C’est pourquoi le phosphate et la créatine forment un formidable tandem pour favoriser la performance.

Comme le phosphate stimule la libération d’oxygène pour les muscles, le cœur ne doit pas travailler aussi assidûment pendant l’exercice (après tout, sa tâche principale est l’approvisionnement en oxygène). Cela permet aux athlètes de courir à des allures importantes à un pourcentage moindre de leur vitesse cardiaque maximale, ce qui leur assure davantage de ‘réserve’ cardiaque pour effectuer une course plus rapide. Le phosphate en soi est aussi un tampon, et bien sûr, le phosphate ingéré peut être utilisé pour constituer de la créatine phosphate et de l’ATP, les importants éléments chimiques mentionnés plus haut.

La créatine n’est PAS une vitamine, pas plus qu’un minéral, une plante médicinale, une hormone, un stimulant ou un stéroïde, mais on la trouve naturellement dans le corps humain de même que chez la plupart des animaux où elle est contenue à presque 95 % dans les muscles, le reste étant réparti entre les autres régions du corps.